En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Actualités

Dans le cadre de l'hommage national du 2 novembre : inauguration de la salle Samuel Paty

Par admin rosa-parks, publié le lundi 2 novembre 2020 16:51 - Mis à jour le lundi 2 novembre 2020 17:44
th.jpg

Le lycée Rosa Parks a rendu hommage ce jour à M. Samuel Paty, assassiné dans le cadre de ses fonctions de professeur.

L'ensemble des élèves a été vu en classe par leur PP et un autre professeur. Durant 45 mn, les élèves ont réfléchi autour des faits qui se déroulés le 16 octobre dernier.

La lecture du texte de Jean Jaurès, en copie de cet article, a été réalisé au micro par deux élèves du CVL, Eden Paredes élève de Terminale et vice-présidente du CVL, et par Jade Saillard, élève de 1ère. Le lycée est sonorisé : toutes les salles écoutaient cette lecture commune. Il nous a semblé important que cette lecture soit la même pour tous: cet hommage est l'occasion de montrer notre unicité et de témoigner de notre volonté partagée. Ces deux élèves étaient volontaires pour cet hommage et s'était préparées durant les vacances à cette lecture délicate. Elles ont lu toutes les deux avec une belle intensité les mots de J. Jaurès.

Une minute de silence s'est ensuite déroulée. Tous les élèves ont été remarquables. Cette minute de silence a été un moment très intense et émouvant.

Une fois cet hommage rendu, les élus du lycée et les élus de la cité ont inauguré la salle Samuel PATY. Cette salle s'appelait auparavant "salle de conférences". Nous avons décidé qu'il était important de ne pas oublier le nom de ce "héros tranquille", comme l'a décrit le président de la République.

Outre la direction, les élus du lycée étaient présents :

- les élèves élus du CVL (conseil de vie lycéenne),

- des représentants des professeurs : M. Perez, Mme Putinier et M. Rouveure

- les présidents des fédérations de parents, Mme Bonora (PEEP) et M. Vera (FCPE)

Les élus du peuple était également présents :

- Mme Lucas, conseillère régionale

- M. Bellot, maire de Neuville sur Saône

Les élèves ont été partie prenante de cette décision de nommer une salle au nom du professeur assassiné. Un élève a dit : "Aujourd'hui, on sait qui est Samuel Paty. Un jour, dans plusieurs années, des élèves demanderont : "Qui c'est, Samuel Paty?", et on leur dira. On n'oubliera pas".

Pièces jointes

À télécharger

 / 1